En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Michel Chaillou

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Nantes 1930).

Enseignant, directeur de collection chez Hatier, il est amateur de romans autobiographiques, et écrit Jonathamour (1968), la Vindicte du sourd (1984), la Croyance des voleurs (1989), Mémoires de Mlle (1993). La littérature d'aventure le tente (la Vie privée du désert, 1995), et lui inspire Pour une littérature voyageuse, en collaboration avec Michel Le Bris, Jacques Lacarrière, Kenneth White (Complexe, 1992). Il aime recréer des univers autres (le Sentiment géographique, 1976), des époques différentes (le xviie siècle dans le Rêve de Saxe, 1986, et Le ciel touche à peine terre, 1997), la vie d'écrivains (Domestique chez Montaigne, 1983 ; la Rue du capitaine Olchanski, 1991, évocation de personnages de Pouchkine). Il développe une réflexion sur le rapport entre savoir et fiction dans la Petite Vertu : huit années de prose courante sous la Régence (1980) et Petit Guide pédestre de la littérature française du xviie siècle : 1600-1660 (1990).