En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Castillon ou Jean Castilhon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Toulouse 1718 – id. 1799).

Secrétaire perpétuel de l'académie des Jeux floraux, il fit des travaux historiques (Histoire de Robert le Diable, 1769).

Son frère Jean-Louis (Toulouse 1720 – Berlin 1792) collabora avec son aîné au Journal des beaux-arts et des sciences (1774-1778). Il écrivit l'Histoire générale des dogmes et opinions philosophiques (1769) et entra à l'Académie de Berlin. Il donna aussi Zingha reine d'Angola, histoire africaine (1769) et, imité de Candide, Vie et Aventures d'Ambroise Gwinett (1771).