En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Cassou

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et critique d'art français (Deusto, près de Bilbao, 1897 – Paris 1986).

Ses premiers livres (Éloge de la folie, 1925 ; Souvenirs de la terre, 1933) montrent un attrait fondamental pour le romantisme allemand et la littérature espagnole : la pitié, la souffrance, l'émotion universelle, la damnation sont les composantes de ses romans (le Bel Automne, 1950 ; le Voisinage des cavernes, 1971), qui alternent avec des contes d'allure surréaliste (Sarah, 1931 ; De l'Étoile au Jardin des Plantes, 1935) et des essais sur des peintres (le Greco, 1931 ; Picasso, 1937 ; Matisse, 1939). Il fut conservateur en chef du musée national d'Art moderne à Paris (1946-1965). On lui doit aussi des souvenirs (Une vie pour la liberté, 1981).