En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Angela Carter

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Eastbourne, Sussex, 1940 – Londres 1992).

Fascinée par les mythes et par les contes de fées relus à la lumière de la psychanalyse, Angela Carter élabore un réalisme magique où une imagination débridée s'associe à une sexualité marquée par la lecture des œuvres de Sade. Héros et méchants (1969) invente une société divisée en trois castes après une catastrophe atomique ; les personnages y changent de rôle et de sexe. Dans la Passion de l'Ève nouvelle (1977), la mère du héros a châtré son fils pour faire de lui une femme nouvelle ; il épouse un travesti et le couple s'installe en Californie dans une maison de verre remplie d'images de stars hollywoodiennes. Des nuits au cirque (1984) a pour héroïne une femme ailée qui, après son enfance dans une maison close, devient trapéziste de cirque. Romancière et nouvelliste féministe, Angela Carter soutenait les éditions Virago, qui republient les textes de femmes de lettres britanniques.