En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Carmina Burana

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Nom donné à un recueil de textes du Moyen Âge, en latin et en haut allemand, découvert en 1803 à l'abbaye bénédictine de Beuren (Bavière).

Le manuscrit a été composé autour de 1225 en Allemagne à partir de sources plus anciennes. Les auteurs sont des clercs ou des « escholiers » anonymes (Goliards, Vaganten) de diverses origines. Sur un ton souvent très libre, ils parlent de religion, des mœurs du clergé et chantent la nature, le vin et l'amour. C'est à partir de ces textes que Carl Orff a composé en 1937 sa cantate Carmina Burana.