En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ernesto Cardenal

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète nicaraguayen (Granada 1925).

Ordonné prêtre en 1965, il fonda un an après dans son pays une communauté dont les membres furent emprisonnés, tués ou exilés par Somoza (1977). Réfugié au Costa Rica, il fut un des chefs de la révolution sandiniste qui chassa le dictateur, et devint ministre de la Culture. Ses nombreux recueils de poésies font de lui un des chantres les mieux inspirés des luttes pour la liberté et la justice en Amérique latine (Heure 0, 1960 ; Hommages aux Indiens d'Amérique, 1970 ; Cantique cosmique, 1989).