En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maria Aurèlia Capmany

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres espagnole de langue catalane (Barcelone 1918 – id. 1991).

Elle est l'auteur de romans psychologiques ou historiques qui font souvent de la bourgeoisie catalane une analyse précise mais non dépourvue d'humour (le Goût de la poussière, 1963 ; Une place parmi les morts, 1968 ; Heureusement que je suis une femme, 1969). On lui doit aussi des essais (la Femme en Catalogne, 1966) et des pièces de théâtre (l'Ombre du scorpion, 1972).