En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Veza Canetti

née Venetia Calderon-Taubner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur autrichienne d'origine sépharade (Vienne 1897 – Londres 1963), mariée depuis 1934 à Elias Canetti, exilée à Londres en 1939.

Elle a publié l'essentiel de ses nouvelles sous les pseudonymes de Veza Magd, Veronika Knecht et Martina Murner dans la presse austro-marxiste. Son œuvre a été redécouverte tardivement : le roman la Rue jaune (1933) en 1990, la pièce de théâtre l'Ogre (1934) en 1991, le roman autobiographique les Tortues (écrit à Londres en 1939) traitant de l'année 1938 (Anschluss et Nuit de cristal à Vienne) en 1999. Elle est aujourd'hui une figure emblématique du mouvement féministe.