En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles Camproux

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français d'expression française et occitane (Marseille 1908 – Gaujac 1994).

Il fut, avant la Seconde Guerre mondiale, le théoricien le plus écouté de l'occitanisme. Fondateur du journal Occitania (1934), il publiera en 1935, sous le titre Per lo camp occitan, ses chroniques de politique fédéraliste. Universitaire, il sera un spécialiste de la littérature d'oc dont il écrira la première histoire, parue en 1953. On lui doit des recueils poétiques : Poemas sens poësia (Poèmes sans poésie, 1942), Bestiari (Bestiaire, 1947), Poèmas de resisténcia (Poèmes de résistance, 1984), Solèu roge (Soleil rouge, 1985) ainsi que de nombreux travaux de linguistique et d'études littéraires. C. Camproux s'est aussi essayé au théâtre.