En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jan Remco Theodoor Campert

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain hollandais (Spijkenisse 1902 – camp de concentration de Neuengamme 1943).

Journaliste, romancier (Varech, 1935), il est célèbre pour ses poèmes de la Résistance (Chanson des dix-huit morts, 1941). Son nom a été donné à un prix de poésie et à une fondation littéraire établie à La Haye en 1947. Son fils Remco (La Haye 1929), poète « expérimentaliste » (Les oiseaux volent quand même, 1951 ; Animer une statue, 1953 ; Théâtre, 1979), est aussi l'auteur de romans (La vie est délicieuse, 1961), de nouvelles et de livres pour enfants (la Fille gangster, 1965 ; Comment j'ai fêté mon anniversaire, 1969 ; Après le discours du trône, 1980).