En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Grigorij Camblak

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Prêtre et écrivain du deuxième royaume bulgare (Tarnovo v. 1362 – apr. 1418).

Il est célèbre pour ses talents d'orateur et de prédicateur, et surtout pour les panégyriques qu'il écrivit à la gloire de son oncle Cyprien, métropolite de Russie (vers 1409) et de son maître Euthyme (vers 1416), et où se trouve son célèbre récit de la prise de Tarnovo par les Turcs. Forte personnalité ne craignant pas de braver les anathèmes, il devint en 1414 métropolite de Kiev et participa en 1418 au concile de Constance, où il tenta un rapprochement entre Byzance et Rome, démarche qui ne recueillit que la désapprobation du monde orthodoxe.