En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antônio Carlos Callado

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain brésilien (Niterói 1917 – Rio de Janeiro 1997).

Ses romans (Bar Don Juan, 1971 ; Reflets du bal, 1977) et son théâtre (la Ville assassinée, 1954 ; le Collier de corail, 1958) évoquent la crise intellectuelle de l'homme moderne.