En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-François Cailhava de L'Estendoux

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique français (Toulouse 1731 – Sceaux 1813).

Il tenta de retrouver la dynamique comique de Molière à une époque où le théâtre était empoisonné par l'abus de bel esprit et défendit ses vues dans son Art de la comédie (1772). Ses pièces en vers (la Présomption à la mode, 1763 ; le Mariage interrompu, 1769 ; l'Égoïsme, 1777) et en prose (le Tuteur dupé, 1765 ; le Cabriolet volant, 1770 ; les Journalistes anglais, 1782) connurent à l'époque un vif succès.