En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wilhelm Busch

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et dessinateur allemand (Wiedensahl 1832 – Mechtshausen 1908).

Ses histoires dessinées lui valurent une extraordinaire popularité dans toute l'Allemagne. Max et Moritz (1865), Hans Huckebein (1868), la Pieuse Hélène (sa contribution au Kulturkampf anticatholique, 1872), Knopp (1875-1876), Plisch et Plum (1882) fourmillent de sentences malicieuses couramment citées par les Allemands. Leurs dessins forment avec leurs commentaires rimés une unité d'un très fort pouvoir comique. Leur cruauté se rattache à la tradition du conte populaire allemand, mais dans leur misanthropie, leur misogynie et leur pessimisme se reflète aussi la pensée de Schopenhauer. Par l'intermédiaire de ses imitateurs américains, Busch a influencé la bande dessinée.