En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Frances, dite Fanny Burney

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres anglaise (King's Lynn 1752 – Londres 1840).

Fille de musicien, autodidacte, amie de Garrick, elle publia anonymement un roman par lettres (Evelina ou les Débuts dans le monde d'une orpheline, 1778) : la sensibilité virginale épaulée par les manuels de maintien mène au succès. Vinrent ensuite Cecilia (1782) et Camilla (1796), dans lesquels les écueils de la farce et du mélodrame ne sont pas toujours évités. Auteur de comédies puis de tragédies et de chroniques mondaines (Journal de jeunesse, publié en 1889), elle épousa le général d'Arblay, adjoint de La Fayette (1792).