En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Robert Browning

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète anglais (Camberwell, Londres, 1812 – Venise 1889).

Après une période d'enthousiasme shelleyen (athée, végétarien, pacifiste), il s'interroge sur l'inefficacité « suicidaire » de l'idéalisme (Pauline, 1833 ; Paracelse, 1835 ; Sordello, 1840) ; puis, pour compenser sa propension à la « lucidité morbide », il élabore une vision objective, dramatique et pittoresque de l'amour et de la générosité comme excentricité : farfelus, charlatans, sophistes, prêtres sans foi, toute la faune des « tricheurs » mal résignés à vivre qui tentent de se barricader derrière un optimisme souvent défaillant. Pippa Passe (1841) chante la fécondité inconsciente de la femme ; Hommes et Femmes (1855) raffine la technique du monologue dramatique : un homme parle sa vie, au lecteur de détecter mensonges, failles, affabulation dans le puzzle d'une âme mise à nu. Ces locuteurs pittoresques sont souvent des êtres subtils et retors, soucieux d'autojustification. Après la mort de son épouse Elizabeth Barrett-Browning (1861), Robert Browning s'immerge dans le travail. Dramatis Personae (1864) évoque des thèmes contemporains comme la critique biblique et le spiritisme. L'Anneau et le Livre (1868-1869) évoque le meurtre d'une jeune Romaine au xviie siècle, conté par neuf personnes, de neuf points de vue différents. L'anneau (le poème) maintient néanmoins l'opposition centrale : le chevaleresque (féminin) contre la vilenie. La succession des monologues contradictoires et des digressions annonce le modernisme éclaté de Henry James. Dans la deuxième partie de sa carrière, le poète développe ses thèmes favoris : dans une âme, tout est vrai ; toutes les âmes se valent ; l'homme vaut par ses aspirations ; chacun a droit au masque ; nous sommes tous des rois déchus. Cette remise en question oblique des valeurs victoriennes (faits, efficacité) et de leur antithèse (l'authenticité malheureuse) fait de lui le prophète baroque de la désillusion et de la ténacité vitale : un Don Quichotte, revenu de tout, appréciant les bigarrures de la vie. Sa poétique, tout en éclats et obscurités, annonce Kafka, Pirandello et Freud : son art est de débusquer les sublimations. Au seuil du déclin de l'Occident se dresse Roland, héros du poème « Le chevalier Roland s'en vint à la tour sombre » (Hommes et Femmes), dont la quête bascule dans l'absurde et le néant.