En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Broadway

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Artère new-yorkaise qui devient, en 1920, le centre de la création théâtrale américaine. En 1927, 250 pièces sont montées ; en 1967, moins de 50. Ce déclin correspond au renouveau théâtral sur des bases artisanales et marginales : Broadway et Off Broadway, puis Off Off Broadway. Vieille tradition de rupture attestée dès 1910 par les Little Theatres (Provincetown Players, Washington Square Players, Guild Theatre), et commandée par la nécessité, au lendemain de la Première Guerre mondiale, de diversifier les types de représentation. En même temps que s'impose le star system, et que s'établissent revues musicales et comédies traditionnelles, se constitue ainsi un théâtre d'art influencé par l'Europe. Ce partage s'inscrit dans les conditions de représentation (les belles salles de Broadway ; les petites salles de la périphérie) et de production (à Broadway, primauté du show business, à Off Broadway, petit budget, continuité de travail, autour de l'œuvre et des acteurs). Ainsi naquirent, entre autres, le Living Theatre, le Bread and Puppet Theatre, l'Open Theatre.