En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Guillaume Hyacinthe Bougeant

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Quimper 1690 – Paris 1749).

Jésuite et rédacteur des Mémoires de Trévoux, d'abord connu comme historien, il attaqua d'un ton badin les jansénistes avec une comédie (la Femme docteur, 1731), les romans avec le Voyage merveilleux du prince Fan-Férédin dans la Romancie (1735), il utilisa la question de l'âme des bêtes pour disserter sur la folie des hommes dans l'Amusement philosophique sur le langage des bêtes (1739). Son Exposition de la doctrine chrétienne (1741) fut rééditée jusqu'à la fin du xixe s.