En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Bellaud de la Bellaudière

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète provençal (Grasse 1543 – id. 1588).

Fils de basochien, il fut lui-même proche des milieux judiciaires après avoir été étudiant à Aix. Vers 1572, il s'enrôle dans une troupe royaliste et mène une vie d'aventures qui le conduira en prison à Moulins. De retour à Aix en 1577, il sera serviteur ordinaire du gouverneur Henri d'Angoulême, évoluant dans une société brillante, mais connaîtra à nouveau la prison en 1583 et 1585. Son premier recueil Obros e rimos est le journal, en 159 sonnets, de sa détention à Moulins, comme son second Lou dondon infernau (1584), celui de son séjour dans les geôles d'Aix. Le troisième recueil Lou passatens est posthume (1595). Son œuvre, riche d'une expérience personnelle, le distingue de ses contemporains français pétrarquisants : baroque, satirique, humoristique souvent, se parant d'un pittoresque verbal qui n'exclut pas un ferme dessin, elle tient une place originale dans la poussée des renaissances du xvie siècle en pays d'oc.