En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Aphra Johnston, Mrs. Behn

Aphra Behn
Aphra Behn

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres anglaise (Wye, Kent, 1640 – Londres 1689).

Veuve dès 1666 d'un riche Hollandais, espionne de Charles II aux Pays-Bas, elle sera la première femme de lettres professionnelle anglaise. Traductrice de textes français, elle est l'auteur de dix-sept comédies dans le style de Wycherley (le Mariage forcé, 1671 ; le Petit Maître, 1677 ; le Pirate, 1677-1681), de romans prérousseauistes (Oroonoko ou l'Esclave royal, 1688) et de poésies (parfois incluses comme lyrics dans ses pièces).