En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Béatrix Beck

Béatrix Beck
Béatrix Beck

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres française (Villars-sur-Ollon, Suisse, 1914).

Secrétaire de Gide, prix Goncourt en 1952 pour Léon Morin, prêtre, elle entreprend, à travers son personnage et double favori Barny (1948), de faire remonter à la surface de l'écriture les tentations et les images à demi conscientes qui l'épouvantent et la fascinent (Une mort irrégulière, 1950 ; Des accommodements avec le ciel, 1954 ; Cou coupé court toujours, 1967 ; Noli, 1978 ; Devancer la nuit, 1980 ; l'Enfant chat, 1984 ; Un [e], 1989). Lauréate du grand prix de littérature de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre en 1997, elle publie encore Plus loin mais où (1997), Confidences de gargouille (1998), un recueil d'entretiens et la Petite Italie (2000).