En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicolas Beauzée

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Grammairien français (Verdun 1717 – Paris 1789).

Auteur d'une Grammaire générale (1767), il poursuivit avec rigueur l'œuvre de Dumarsais dans l'Encyclopédie. Il partage avec les grammairiens de Port-Royal la conviction que la langue a pour fonction la représentation de la pensée et il s'efforce de poser les fondements d'une description grammaticale « générale et raisonnée ». Certaines de ses théories, notamment celles du mot et du temps verbal, continuent, par leur caractère précurseur, à rencontrer de forts échos chez les linguistes contemporains.