En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Beatrijs

(Béatrice)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poème néerlandais du xive  s.,

adaptation anonyme d'une légende (xiie s.) inspirée par le culte marial et dont au moins 54 versions médiévales sont connues. Le texte néerlandais, rédigé par un auteur flamand d'après un exemplum latin de Césaire de Heisterbach (Dialogus Miraculorum), date d'environ 1300 ; il est conservé dans un manuscrit de 1374 qui se trouve à La Haye, où il fut édité en 1841 par W. Jonckbloet. C'est l'histoire d'une nonne séduite puis abandonnée et devenue fille publique : revenue au couvent, elle découvre que sa faute est ignorée, car la Vierge, pour laquelle elle avait une dévotion particulière, a pris sa place.