En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

René Bazin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Angers 1853 - Paris 1932).

Professeur à la faculté libre d'Angers, collaborateur à la Revue des deux mondes et à différents journaux, membre de l'Académie française à partir de 1903 à la suite du succès des Oberlé (1901), il est l'auteur de romans (Stephanette, 1884), de récits de voyage (Croquis de France et de l'Orient, 1899 ; Nord-Sud, notes de voyage, 1913), d'essais (les Personnages de roman, 1899 ; Questions littéraires et sociales, 1906) et de monographies (Charles de Foucault, 1921). Représentant de la grande tradition catholique, il a chanté les vertus de la religion et du terroir (la Terre qui meurt, 1899 ; Douce France, 1911 ; Davidée Birot, 1912).