En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Pierre Hervé-Bazin, dit Hervé Bazin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Angers 1911 – id. 1996).

Petit-neveu de René Bazin, il est l'auteur de romans de facture traditionnelle dont la violence satirique s'exerce contre une certaine bourgeoisie, les méfaits de la civilisation industrielle et, plus particulièrement, les contraintes de la famille et de l'éducation (Vipère au poing, 1948 ; la Tête contre les murs, 1949 ; la Mort du petit cheval, 1950 ; l'Huile sur le feu, 1954 ; Qui j'ose aimer, 1956 ; le Matrimoine, 1968 ; Madame Ex, 1975 ; Un feu dévore un autre feu, 1978). Écrivain à succès, membre de l'Académie Goncourt, Hervé Bazin fait le bilan de son univers dans Abécédaire (1984). Son dernier roman, le Neuvième Jour (1994), dénonce les dangers de la science.