En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Roman de Baybars

(Sirat Baybars)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Roman populaire arabe qui raconte la geste du célèbre sultan mamelouk du Caire, héros de la lutte de l'Orient musulman contre les croisés et les Mongols.

Les premiers témoignages de l'existence de l'œuvre remontent au xvie siècle, sous la forme d'une version brève à laquelle furent apportées, jusqu'au xixe, une foule d'adjonctions. Le récit raconte, de façon romancée, la vie de Baybars depuis sa petite enfance, son accession à la renommée et au pouvoir. À des traits historiques viennent se joindre des événements légendaires, des épisodes picaresques. C'est en effet une des caractéristiques majeures de ce roman que d'être largement ouvert sur la vie du petit peuple du Caire, artisans, commerçants et gens de la rue. La langue est volontiers à l'unisson, marquée, ici ou là, de jeux de mots, de truculences et de paillardises. L'œuvre comporterait aujourd'hui, dans sa traduction française, plus de soixante volumes.