En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eduardo Barrios

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain chilien (Valparaíso 1884 – Santiago 1963).

Après le théâtre (Comédies originales, 1913), il se tourna vers le roman pour mettre en scène des êtres désemparés et fragiles (l'Enfant qui devint fou d'amour, 1915 ; Un désaxé, 1917 ; Mon frère l'âne, 1922). Il raconte la vie rude dans les terres à nitrate du nord du Chili (Taramugal, 1944), fait revivre la société bourgeoise chilienne du xixe siècle (Un grand monsieur et les coupe-diables, 1948), puis décrit les doutes d'un mari sur la paternité de son enfant (les Hommes de l'homme, 1950).