En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Iain Menzies Banks

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain écossais (Fife 1954).

Grand expérimentateur de l'écriture romanesque, il joue avec la narration en donnant à ses récits un aspect labyrinthique. Le protagoniste du Pont (1986) est un malade comateux qui part à la découverte de la signification de ses rêves. Banks aime les sujets scabreux : dans son premier roman, le Seigneur des guêpes (1984), le personnage central est un tueur pathologique adolescent qui, dépourvu d'organes génitaux, compense ce manque par une violence extrême, avant de découvrir finalement qu'il est une femme. Banks est également connu pour ses nombreux romans de science-fiction : le cycle intitulé « la Culture » (1987-1990), Contre un arrière-plan sombre (1993), Terrible Engin (1994).