En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Takizawa Kai, dit Kyokutei Bakin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain japonais (Edo, auj. Tokyo, 1767 – id. 1848).

Issu d'une famille de guerriers, il se met en 1790 à l'école du romancier Santo Kyoden. Publiant dès l'année suivante son premier récit dans le genre comique des kibyoshi, il s'illustrera surtout par ses récits historiques (yomihon) exaltant la morale guerrière : après avoir proposé dans la Dernière Phase de la Lune (1806-1810) la biographie romancée d'un guerrier du Moyen Âge, il rédige durant vingt-sept ans les 106 volumes de l'Histoire des huit chiens de Satomi (1814-1841), où il défend les vertus confucéennes.