En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mykola Platonovytch Bajan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète ukrainien (Kamianets-Podilsk 1904-? 1983).

Délaissant le futurisme pour un art plus engagé (la Mort d'Hamlet, 1932), il célèbre l'édification socialiste (Édifices, 1929), les héros de la guerre civile (Immortalité, Pères et Fils, 1937-1938) et contribue par sa poésie de guerre à exalter la résistance (Danilo Galitski, 1942 ; Cahier de Stalingrad, 1943). Devenu un chantre de l'amitié internationale (la Tour du Sauveur, 1952 ; Mickiewicz à Odessa,1957), c'est sur un ton plus philosophique qu'il revient au passé (Souvenirs d'Ouman, 1967 ; Pensées nocturnes du vieil artiste, 1974) et médite sur le destin du siècle (Repères, 1978).