En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

André Baillon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge de langue française (Anvers 1875 – Saint-Germain-en-Laye 1932).

La sincérité caractérise cet auteur, qui pratique l'introspection dans Histoire d'une Marie (1923) et Zonzon Pépette (id.). Elle s'exaspère en 1925 dans Un homme si simple   et conduira Baillon à la folie et au suicide. Le « drame cérébral » que vit l'auteur dans l'univers asilaire est transcrit dans Châlet I (1926) et le Perce-Oreille du Luxembourg (1928), avec une rigueur qui l'apparente à Artaud et à Michaux.