En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Elisaveta Belčeva, dite Elisaveta Bagrjana

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poétesse bulgare (Sofia 1893 – id. 1991).

En dehors des courants et des écoles, elle a comme principales sources d'inspiration l'amour (« le poème est le sismographe du cœur »), le désir d'évasion à travers les thèmes de l'océan et du voyage, et le droit de la femme à vivre en dehors des préjugés et des contraintes (l'Éternelle et la Sainte, 1927 ; Étoile du marin, 1932 ; Cœur humain, 1936 ; Cinq Étoiles, 1953 ; D'une rive à l'autre, 1963 ; Contrepoints, 1972).