En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mathieu Bénézet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Perpignan 1946).

Poète (Une bouche d'oxygène, 1963 ; Histoire de la peinture en trois volumes, 1968), romancier « expérimental » (Biographies, 1970), il étudie à travers la transformation du récit sa propre évolution (Dits et Récits du mortel. Biographies II, 1977 ; Roman journalier. Biographie III, 1987) et celle de l'écriture après le Nouveau Roman (le Roman de la langue, 1977). Autocontemplation et jeu de miroirs (l'Imitation de Mathieu Bénézet, mélodrame, 1978) expliquent la structure fragmentaire d'une œuvre qui traverse les genres (Ceci est mon corps, la Fin de l'homme, 1979 ; l'Océan jusqu'à toi, 1994 ; Détails et apostilles, 1999 ; Moi, Mathieu Bas-Vignon, fils de..., 1999). Il a dirigé les revues Digraphe (avec Jean Ristat) et Première Livraison.