En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abu al-Kalam Azad

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Homme politique indien et écrivain de langue urdu (La Mecque 1888 – Delhi 1958).

Il fonda deux journaux, al-Hilal (1912-1914) et al-Balagh (1915-1916). Auteur de récits autobiographiques (Tadhkira, 1920) et d'une correspondance (Ghubar-i Khatir) considérée comme un modèle de langue urdu, il entreprit également dans Tardjuman al-ku'ran (1931) de dépouiller le Coran des interprétations liées à la philosophie grecque.