En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antara ibn Chaddad ou Antara al-Absi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète arabe antéislamique (fin vie s. – 615).

Fils d'un noble de la tribu des 'Abs et d'une captive noire, il s'illustra par sa bravoure chevaleresque et ses aventures, au point de fournir matière à un héros de roman (le Roman d'Antar). Le préambule de sa mu'allaqa (« Les poètes m'ont-ils rien laissé à empiécer, ou plutôt, après l'illusion, vais-je distinguer la demeure ? ») prêtait d'ailleurs à ce dédoublement entre le réel et l'imaginaire.