En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sherwood Anderson

Sherwood Anderson
Sherwood Anderson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (Camden 1876 – Colón, Panamá 1941).

Sa vocation littéraire tardive, suscitée par la révolte contre la médiocrité américaine (Comment j'ai abandonné les affaires pour la littérature, 1924), se traduit par un réalisme précis. Les romans (le Fils de Windy McPherson, 1916 ; Défilé, 1917 ; Pauvre Blanc, 1920) disent la stérilité des villes du Middle West. Les nouvelles de Winesburg Ohio (1919) mettent en scène à travers les habitants d'une petite ville la dépossession morale à laquelle est soumise la province américaine. Anderson exerce une influence majeure sur ses contemporains, notamment Hemingway et Faulkner. Ce réalisme se confirme dans ses textes autobiographiques (Histoire d'un raconteur d'histoires, 1924 ; Tar, une enfance dans le Midwest, 1926).