En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jānis Akuraters

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain letton (Jaunzemji 1876 – Riga 1937).

Nationaliste fervent, influencé par la révolution de 1905, il composa des poèmes révolutionnaires (Des cris de guerre sur les lèvres). Dans sa poésie, la réalité de la vie se mêle au rêve et à l'utopie. Dans le récit l'Été d'un pauvre garçon (1908) et le roman Peters Danga (1921), les caractères des personnages sont décrits tout en nuances et un certain romantisme transparaît à travers les descriptions de la nature et de la vie à la campagne. Jānis Akuraters laissa aussi des comédies, féeriques (Tout ça n'est rien, 1920) ou satiriques (les Militants, 1924). Il est également connu pour ses nombreux articles défendant l'idée d'un État letton et le droit à l'autodétermination des peuples.