En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

saint Éphrem

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Docteur de l'Église et écrivain syriaque (Nisibis v. 306 – Édesse 373).

Adoptant le genre poétique du gnostique Bardesane, il enseignait à l'aide d'hymnes chantées alternativement par deux chœurs syriaques. Auteur d'une fécondité prodigieuse, il usa d'une métrique variée et d'une langue étonnamment riche par son vocabulaire coloré, ses métaphores nombreuses, son symbolisme constant pour célébrer la foi et l'Église, le Christ et ses mystères, la Vierge et les saints. Polémiste violent, il exerça également sa virulence contre les ariens, les hérétiques et les juifs. Il écrivit aussi des Commentaires bibliques.