En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alcides Árgüedas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et homme politique bolivien (La Paz 1879 – Chulumani 1946).

Si son premier essai sociologique, Pueblo enfermo (1903), est empreint d'un grand pessimisme sur l'avenir des indigènes de son pays, son roman Race de bronze (1919), à la fois cri de protestation contre l'exploitation des Indiens par l'usurpateur blanc et peinture riche en couleurs de la vie difficile de l'Altiplano, fait de lui l'un des promoteurs du courant indigéniste.