En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Élaboration de l'étain

Élaboration de l'étain

+

+

1re phase

1300 °C

2e phase

350 °C

air surpressé

anode étain brut (170 kg)

charbon

charbon de bois

dépoussiéreur

électrolyse 0,30 V, 1 A/dm2 durée de 3 à 9 semaines

épines (refus) fusion> 300 °C

four à ciel ouvert fusion des lingots à 300°C

fuel

fuel

fusion réductrice (2 phases)

grillage

hartlingen (fondant)

lingotières

liquation

poussières

raffinage thermique

_

_

cassitérite

cassitérite enrichie (amagnétique)

cathode étain pur (3 kg)

charbon (réducteur)

cuve de fusion des cathodes

dépoussiéreur

écumes

étain brut

étain brut

fonte stannifère

four à soles multiples

four de fusion

four réverbère

hartlingen (fonte stannifère granulée par immersion)

lingot 99,75 % d'étain pur

lingot 99,98 % d'étain pur

raffinage électrolytique

roue de coulée des anodes

scorie pauvre

scorie riche

scorie riche

anode usée

cathode étain pur (130 kg)

chaux

étain brut

four 400 °C

lingots

Élaboration de l'étain

Schéma de l'élaboration de l'étain.

Archives Larousse