En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hohenzollern

Famille qui régna sur la Prusse (1701-1918), sur l'empire d'Allemagne (1871-1918) et sur la Roumanie (1866-1947).

La famille descend de Frédéric, comte de Zollern (?-vers 1201), qui devint burgrave de Nuremberg en 1191. À la suite du partage intervenu en 1214 entre ses deux fils, la famille se divisa en deux branches : la branche franconienne, dite aussi évangélique, acquit, grâce à Frédéric III (?-1297), le margraviat de Bayreuth. Un de ses membres, Frédéric V (?-1398), fut élevé au rang de prince d'Empire en 1363. La fortune de cette branche est liée à l'acquisition de l'électorat de Brandebourg (1417) par Frédéric VI. Albert III Achille (1470-1480) déclara l'électorat indivisible (1473). Frédéric III devint roi de Prusse en 1701 sous le nom de Frédéric Ier (1701-1713). Lui succédèrent : Frédéric-Guillaume Ier (1713-1740), Frédéric II le Grand (1740-1786), Frédéric-Guillaume II (1786-1797), Frédéric-Guillaume IV (1840-1861), Guillaume Ier (1861-1888), qui devint empereur d'Allemagne en 1871, et Guillaume II (1888-1918).

La branche de Souabe, restée catholique, fut éclipsée par la précédente. Elle se subdivisa elle-même en plusieurs rameaux, dont les plus importants sont celui des Hechingen et celui des Sigmaringen, qui donna à la Roumanie sa maison princière puis royale (1866-1947).