En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wilco

Groupe américain de rock formé en 1994 par Jeff Tweedy (chant, guitare), Ken Coomer (batterie), John Stirratt (basse) et Max Johnston (mandoline, banjo, fiddle, lap steel).

Wilco, qui tire son nom d'un jargon de radio signifiant « will comply » (« on va obéir »), incarne à ses débuts la dernière mouture d'Uncle Tupelo (celle de l'album Anodyne, 1993), moins Jay Farrar, âme du groupe s'il en fut, alors parti fonder Son Volt. L'évolution rapide de Jeff Tweedy, en tant que co-leader du groupe phare de l'alt. country du début des années 1990, avait fini par provoquer des dissensions chez UT. Le premier album de Wilco, A.M. (1995), développe alors le côté pop-rock, énergique et accrocheur, que Tweedy proposait déjà en partie dans son groupe d'origine. L'arrivée du multi-instrumentiste Jay Bennett (aux claviers notamment) vient ensuite donner à la formation un son beaucoup plus riche, tandis que l'inspiration de Tweedy éclate comme un feu d'artifice sur le double album Being There (1996), effort considérable conjuguant le country-folk à la pop des Beatles comme au rock des Rolling Stones et des Replacements.

Tensions et talent. Entre 1998 et 2000, Wilco collabore avec Billy Bragg sur un projet autour de chansons inédites de Woody Guthrie (Mermaid Avenue Vol. 1 & 2,), tout en enregistrant le chef-d'œuvre Summerteeth (1999). En 2000, Glenn Kotche remplace Ken Coomer à la batterie. Des tensions naissent aussi entre Tweedy et Bennett lors de l'enregistrement de Yankee Hotel Foxtrot en 2001, dont un documentaire sera réalisé (un peu à l'exemple du Let It Be des Beatles), sous le titre I Am Trying To Break Your Heart. Yankee Hotel Foxtrot ne sortira qu'en 2002 sur un nouveau label (Nonesuch) après un arrangement avec Reprise/Warner, qui refusait de sortir le disque et accepta de le revendre au groupe pour 50 000 dollars. Bennett finit par quitter le groupe pour être remplacé par Leroy Bach. L'ironie de l'histoire veut que le disque remportera un grand succès critique et public, salué partout comme un des meilleurs de l'année 2002. Leroy Bach fait ensuite place à Pat Sansone et Nels Cline pour la tournée précédant la sortie du nouvel album, coproduit par Jim O'Rourke, A Ghost Is Born (2004), qui confirme la place prépondérante occupée par Wilco parmi les groupes majeurs du début du siècle.