En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Underworld

Groupe britannique de techno et de rock formé en 1986 à Cardiff par Karl Hyde (chant, guitare), Rick Smith (ordinateurs, synthétiseurs) et Darren Emerson (DJ).

Underworld a déjà deux vies à son actif. De 1986 à 1989, le groupe, fondé par Karl Hyde et Rick Smith, deux anciens de Freur — formation qui n'a jamais percé dans la lignée de Depeche Mode — est un septet de funk rock, dont l'unique titre de gloire est d'assurer la première partie d'une tournée américaine d'Eurythmics. En 1989, conscients de l'impasse créatrice où ils se trouvent, Karl et Rick dissolvent Underworld première mouture et, sur les conseils du producteur Rupert Hine, se tournent vers la scène house. Après avoir lu les Motels Chronicles de Sam Shepard, ils perçoivent que « le monde est une suite d'échantillons, de fragments, de sons, de conversations, d'associations d'idées » et que leur musique se devait de « saisir cette fragmentation de la réalit頻. En 1991, ils demandent à Darren Emerson, un jeune D.J., de les rejoindre pour accoucher du nouvel Underworld (qui s'appelle d'abord Lemon Interupt). En 1994, l'album Dubnobasswithmyheadman, avec deux excellents morceaux, Dark & Long et Born Slippy (il va devenir un véritable hymne grâce au film Trainspotting), apparaît vite comme le pont que chaque musicien anglais cherchait confusément entre rock et techno. La France les découvre, pendant l'été 1995, lors d'un concert mémorable aux Arènes de Nîmes.

Leur deuxième album, Second Toughest In The Infants, en 1996, formidable réponse aux nostalgiques de la brit pop, prouve que l'avenir de la musique populaire se trouve de leur côté.