En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sly and The Family Stone

Groupe américain de soul et de rhythm and blues formé en 1967 à San Francisco autour de Sylvester Stewart, dit Sly Stone.

Formé par Sylvester « Sly » Stewart à Vallejo, bourgade située à l'extrémité nord de la baie de San Francisco, Sly & The Family Stone est à la fin des années 1960 le groupe de musique noire le plus innovant, celui qui va permettre au rhythm and blues de franchir les frontières dans lesquelles il était confiné, en adoptant la culture et les sonorités psychédéliques propres au rock blanc, en s'affranchissant de la règle de la préférence communautaire (raciale) pour adresser un message universel.

Sly Stone chante dès son plus jeune âge dans une église épiscopale et au sein des Stewart Four, dans lesquels s'intègrent sa jeune sœur Rosie et leur frère Freddie, futurs membres de la Family. Par la suite, il étudiera le jazz et l'harmonie classique. Puis il devient producteur du label californien Autumn, avant d'être engagé comme disc-jockey sur KDIA, principale station d'Oakland sur les ondes de laquelle il montre une ouverture d'esprit qui servira par la suite les desseins artistiques de son groupe.

Un manifeste non racial. Formation où évoluent musiciens blancs et noirs, la Family Stone se bat contre toutes les ségrégations, qu'elles soient raciales ou musicales. Avec des chansons telles que Everybody Is A Star, You Can Make It If You Try, Stand, I Want To Take You Higher, Sly Stone est parfaitement en phase avec une époque avide de slogans et de mots d'ordre. Programmé au Festival de Woodstock, le groupe devient le symbole du prolongement dans la communauté noire du rêve hippie. Des albums comme There's A Riot Going On (1971) puis Fresh (1973), bien que marqués par une certaine désillusion, montrent le foisonnement, la richesse inouïe de la musique du groupe où s'entremêlent funk, pop, jazz, rock. À partir de 1975, Sly Stone, aux prises avec le fisc et d'insurmontables problèmes liés à sa dépendance à la cocaïne, disparaît peu à peu de l'actualité musicale pour occuper celle des faits divers.