En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rage Against the Machine

Rage against the Machine
Rage against the Machine

Groupe américain de rock et de fusion formé en 1990 à Los Angeles par Tom Morello (guitare), Zack de la Rocha (chant), Timmy C. (basse), Brad Wilk (batterie).

Influencés à la fois par les Bad Brains et Malcolm X, les Rage Against The Machine distillent un savant cocktail (fusion) de hard-rock, de punk et de rap, aussi politisé que brutal. Coproduit par Garth Richardson (qui a travaillé avec les Red Hot Chili Peppers et Ozzy Osbourne), l'album éponyme enregistré en 1992 doit beaucoup aux riffs hargneux et pesants de Morello (diplômé de la prestigieuse université Harvard), ainsi qu'à la violence de la batterie enragée de Wilk. Les singles Killing The Name Of, The Machine et Bombtrack pulvérisent les charts et mettent le feu aux poudres en propageant un discours enragé et engagé contre le système impérialiste américain. Avec cet album, RATM réussit à faire apprécier le “gros son” à un public aussi large que varié. Après quatre ans de tournée et concerts au profit de grandes causes, le groupe revient dans les bacs en 1996 avec un deuxième album intitulé Evil Empire, qui remporte un vif succès aux États-Unis. Trois ans plus tard, les Californiens font un retour fracassant avec l'excellent opus The Battle Of Los Angeles, dont le clip scandale du single Sleep Now In The Fire, tourné devant Wall Street, a semé une telle zizanie que la Bourse a été forcée de fermer ses portes une heure plus tôt que d'habitude. En 2001, le groupe livre un quatrième album, Renegades, uniquement composé de classiques du patrimoine américain. Peu après Zack de la Rocha quitte la bande, et est remplacé par Chris Cornell (ex-Soundgarden). La formation se rebaptise Audioslave et entérine alors la dissolution de Rage Against The Machine. En 2003, sort l'album (produit par Rick Rubin), Live At The Olympic..., qui retrace les soirées mémorables du 12 et 13 septembre 2000, lors des deux derniers concerts de RATM à Los Angeles.

La reformation innatendue de RATM a lieu au moi d'avril 2007 lors du festival californien de Coachella. C'est en juin 2008, après huit ans d'absence que le groupe renoue avec son public français, à l'occasion d'un concert au POPB, à Paris.