En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

My Bloody Valentine

Groupe irlandais de rock alternatif formé en 1984 à Dublin par Kevin Shields (guitare, chant) et Colm O'Ciosoig (batterie), rejoints par Dave Conway (chant) et la claviériste Tina (claviers), puis Debbie Googe (basse) en 1985 et Bilinda Butcher (chant, guitare).

L'un des meilleurs groupes noisy-pop (mélodies sur fond de guitares saturées) avant l'heure. Après avoir formé Complex, au début des années 1980, Kevin Shields et Colm O'Ciosoig se rebaptisent My Bloody Valentine en 1984. Le duo s'exile en Hollande, puis à Berlin, où il est rejoint par le chanteur Dave Conway et la claviériste Tina. Après avoir enregistré ensemble un mini-album sur un obscur label allemand, ils vont à Londres et recrutent la bassiste Debbie Googe en 1985. Celle-ci participe au maxi Geek ! (1986), fortement influencé par le son des Cramps et de Birthday Party. Tout comme le mini-album qui suit, Ecstasy. Dave Conway quitte le groupe, qui se renforce avec l'arrivée de la vocaliste et guitariste Bilinda Butcher. Les Bloody Valentine signent alors chez le label indépendant anglais Creation, et enregistre une série d'albums inspirés : parmi eux, en 1988, You Made Me Realize et Isn't Anything. Pour le maxi 45 tours Glidder (1990), le groupe collabore avec le disc-jockey Andy Weatherall. Le résultat flirte avec la dance-music et avec les charts. En studio, My Bloody Valentine se prend spontanément au jeu d'expériences musicales éphémères, trahissant un goût irrépressible pour le travail dans l'urgence. Loveless (1991) renoue avec une pop tendre et écorchée, bruyante mais inventive.