En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Midnight oil

Groupe australien de rock formé en 1976 à Sydney par Rob Hirst (batterie), Martin Rotsey (guitare) et Jim Moginie (guitare), Peter Garrett (chant) et Dwayne « Bones » Hillman (basse).

Le groupe de rock le plus « politiquement correct ». Au départ, un quintette qui écume les pubs de la région au moment où le punk rock explose en Australie et qui se forge une réputation de bon groupe de scène. Les quatre premiers albums (sortis entre 1978 et 1981) séduisent localement, mais c'est avec 10,9,8,7,6,5,4,3,2,1 (1982) que Midnight Oil acquiert sa réputation. Le groupe donne alors des concerts dans les prisons de femmes et, lors de la campagne britannique pour le désarmement nucléaire, va jouer à Londres à ses propres frais. Garrett, le chanteur au crâne rasé, annonce sa candidature au Sénat australien, prônant le désarmement nucléaire mondial. Le single The Dead Heart et une série de concerts avec le Wamrumpi Band attirent l'attention sur les problèmes des aborigènes. L'album qui suit, Diesel & Dust (1987), regorge de tubes (3 millions d'exemplaires vendus), et Beds Are Burning devient un hit mondial. Le groupe continue de manifester ses opinions, donnant, par exemple, un concert impromptu à New York, devant le siège d'Exxon, après qu'un des bateaux de la compagnie ait déversé par accident des tonnes pétrole en Alaska. L'ensemble des albums de Midnight Oil exprime clairement un engagement social et politique, sur fond de rock énergique et linéaire. Grâce à une rythmique efficace habillée de chœurs amples et de guitares mélodiques et tranchantes, les compositions du groupe vibrent d'une intensité lyrique qui fait son originalité.