Identifiez-vous ou Créez un compte

école de Pont-Aven

Paul Gauguin, la Belle Angèle
Paul Gauguin, la Belle Angèle

Nom donné, de façon très large, à plusieurs vagues de peintres venus travailler à Pont-Aven vers la fin du xixe s.

Si Gauguin ne fut pas le premier que ce site breton attira, il fut le maître de l'« école », tandis qu'É. Bernard en était le théoricien. À Pont-Aven (de 1886 à 1894) ou au Pouldu (1889 et suivantes) se rencontrèrent, outre ces deux peintres, Sérusier (que suivront les nabis), Émile Schuffenecker, Charles Laval, Maxime Maufra, Charles Filiger, Armand Seguin, des peintres étrangers comme le Néerlandais Jacob Meyer de Haan, etc. Dès juin 1889, à Paris, une « exposition du groupe impressionniste et synthétiste » réunissait au café Volpini, autour de Gauguin, certains de ces peintres. L'esthétique synthétiste (ou cloisonniste) allait influencer une large part du symbolisme et de l'Art nouveau.