En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Edda

Nom désignant deux recueils poétiques islandais du Moyen Âge.

L'Edda poétique, attribuée au xviie s. à Saemund le Sage (mais à tort), est une collection de poèmes anonymes se rapportant à la mythologie ou aux légendes héroïques (les « poèmes eddiques »). Ces poèmes, qui datent des ixe-xiie s., ont été réunis en recueil au xiiie s., et ils sont conservés pour la majeure partie dans le manuscrit Codex regius (fin du xiiie s.).

L'Edda prosaïque, de Snorri Sturluson, composée vers 1220, est un manuel technique, avec de très nombreuses illustrations poétiques, de l'art de la poésie scaldique. Elle se compose de trois parties : Gylfaginning, traité de mythologie nordique ; Skaldskaparmål, traité de la langue poétique islandaise, en particulier des kennings ; Håttatal, poème de 102 strophes illustrant chacune un mètre différent.

Ces recueils ont sauvé de l’oubli la mythologie des Scandinaves, les exploits d’Odin et de Thor, et le Crépuscule des dieux, la guerre finale d’où surgira une création nouvelle.