En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Châhpuhr ou Shâhpur

en latin Sapor

Naqsh-i Roustem, haut-relief rupestre
Naqsh-i Roustem, haut-relief rupestre

Nom de plusieurs rois sassanides d'Iran.

Châhpuhr Ier (241-272), fils d'Ardachêr Ier, poursuivit contre Rome la lutte commencée sous le règne de son père. D'abord vaincu par l'empereur Gordien III, il obtint de son successeur Philippe l'Arabe l'Arménie et la Mésopotamie. En 260, près d'Édesse, il fit prisonnier l'empereur Valérien, victoire commémorée par les bas-reliefs rupestres de Naqsh-i Roustem. Sous son règne, Mani tenta de fonder une religion universelle, le manichéisme.

Châhpuhr II (310-379), fils posthume d'Ohrmizd II, réunit en 325 un synode national qui fixa le texte de l'Avesta. La lutte entre l'Orient mazdéen et l'Occident romain, devenu chrétien, prit dès lors un caractère religieux. L'enjeu de la guerre entre les deux empires, qui reprit en 339, était la possession de l'Arménie, passée au christianisme entre 288 et 301. Après plus de 40 ans de guerre, Rome perdit définitivement l'Arménie et le nord de la Mésopotamie.